planter le décor

gigi alexeev mural decor
Au seuil, 2022
peinture murale (acrylique)
Spazio Noto, Le Pré-Saint-Gervais

De là vient l’impression d’étrangeté que ressent le regard profane en face d’une icône. Car tout y est reconnaissable, mais en même temps rien n’y est comme en « ce monde » . […]

L’architecture quant à elle, bien qu’elle participe à l’unité et à l’harmonie de l’ensemble, possède, par rapport aux corps qui gardent à peu près leur structure et leurs proportions naturelles, un caractère illogique accentué qui se manifeste par exemple par des toits décalés ou reposant sur une seule colonne excentrée, par des colonnes suspendues dans le vide, par des ouvertures (portes ou fenêtres) inutilisables en raison de leur situation ou de leurs dimensions restreintes par rapport aux personnages, etc. […]

afin d’exprimer symboliquement le fait que le monde spirituel obéit à d’autres lois, est constitué selon un autre ordre, est soumis à une autre logique que ce monde-ci […]

Jean-Claude Larchet, L’iconographe et l’artiste, Les Éditions du Cerf, Paris, 2008

gigi alexeev mural decor
Seuil, 2022
projet de peinture murale
crayon et gouache sur papier
gigi alexeev mural decor exposition
Dépaysage(s), 2022
vue d’exposition collective
Spazio Noto, Le Pré-Saint-Gervais
gigi alexeev mural decor
La caravane dans La Caravane, 2022
vue de décor (peinture murale et mobilier)
La Caravane, Paris
gigi alexeev mural decor
La caravane dans la Caravane, 2022
vue de décor (peinture murale et mobilier)
La Caravane, Paris
gigi alexeev mural decor
La caravane dans La Caravane, 2022
vue de décor (peinture murale et mobilier)
La Caravane, Paris

gigi alexeev mural decor
La caravane dans La Caravane, 2022
vue de décor (peinture murale et mobilier)
La Caravane, Paris
gigi alexeev mural decor
La caravane dans la Caravane, 2022
vue de décor (peinture murale et mobilier)
La Caravane, Paris

gigi alexeev mural decor
Le jour et la nuit, 2022
projet de peinture murale
crayon et gouache sur papier
gigi alexeev tapis
Le Havre, 2021
projets de tapis
gouache sur papier

J’imagine la série Le Havre pour convoquer la réminiscence d’une promenade sur le port.

Clin d’oeil au cubisme, et à Hergé qui n’est jamais sorti de Belgique,

algues, cailloux, coquillages normands deviennent horizons colorés à nos pieds.